Je ne sais pas ce qui est beau, mais je sais ce que j’aime et je trouve ça amplement suffisant (B. Vian)

Con Paolo en el Carmen

p1080920.jpgmiroir.jpg

… un miroir, et la ville prend un autre dimension… vision espagnole?!

30 novembre, 2008 à 15:36


Laisser un commentaire